Adagio (Mitterrand, le secret et la mort)

mise en scène Olivier Py

 
Avec : John Arnold, Bruno Blairet, Scali Delpeyrat, Philippe Girard, Elizabeth Mazev, Sébastien Richaud, Jean-Marie Winling
Bertrand Killy (Création lumières) , Pierre-André Weitz (Décors) Pierre-André Weitz (Costumes & maquillage), Nathalie Begue (Assistante costumes)

Le Quatuor Léonis
Guillaume Antonini (1er violon), Sébastien Richaud (2nd violon), Alphonse Dervieux ( Alto), Jean-Lou Loger (Violoncelle)

Présentation

1995 : Mitterrand achève son second mandat. Il sait qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre.
Olivier Py, dont la conscience citoyenne s’est formée sous sa présidence, a voulu retracer cette dernière année, revisiter quelques-uns des principaux moments d’une existence vouée à vivre et à méditer l’Histoire, imaginer le dialogue avec soi-même d’un homme de verbe et d'action qui travailla sa propre fin comme l'ultime rôle à sa mesure.
Depuis son spectacle Requiem pour Srebrenica en 1998, Olivier Py songeait à ce projet. Loin des panégyriques et des réquisitoires faciles, puisant largement dans les archives, il a voulu d'abord nous restituer, comme un miroir sans complaisance, l'esprit d’une époque si lointaine et pourtant si proche.

Dossier de presse du spectacle - Odéon-Théâtre de l'Europe

Pour aller plus loin

Vous souhaitez proposer une piste de réflexion sur le contenu de cette page ?
Partagez vos pistes de travail en classe avec les autres enseignants !

Ajoutez une piste de réflexion !

© element-s

Partenaires
  • Odéon-Théâtre de l'Europe