Adagio (Mitterrand, le secret et la mort)

mise en scène Olivier Py

 

Extraits vidéo

En partenariat avec Odéon-Théâtre de l'Europe

Ajouter sur votre site
Partager cette vidéo » 
 
 

1995 : Mitterrand achève son second mandat. Il sait qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Olivier Py, dont la conscience citoyenne s’est formée sous sa présidence, a voulu retracer cette dernière année, revisiter quelques-uns des principaux moments d’une existence vouée à vivre et à méditer l’Histoire, imaginer le dialogue avec soi-même d’un homme de verbe et d'action qui travailla sa propre fin comme l'ultime rôle à sa mesure. Depuis son spectacle Requiem pour Srebrenica en 1998, Olivier Py songeait à ce projet. Loin des panégyriques et des réquisitoires faciles, puisant largement dans les archives, il a voulu d'abord nous restituer, comme un miroir sans complaisance, l'esprit d’une époque si lointaine et pourtant si proche.

Pour aller plus loin

Vous souhaitez proposer une piste de réflexion sur le contenu de cette page ?
Partagez vos pistes de travail en classe avec les autres enseignants !

Ajoutez une piste de réflexion !