Combat de Nègre et de Chiens

mise en scène Michael Thalheimer

 
Avec : Alain-Joël Abie, Jean-Baptiste Anoumon, Bandiougou Baya, Kaba Baya, Cécile Coustillac, Claude Duparfait, Thomas Durcudoy, Kalifa Gadenga, Franck Milla, Paul Angelin N'Gbandjui, Charlie Nelson, Henri Nlend, Abdourahman Tamoura, Camille Tanoh
Olaf Altmann (Scénographie) , Anne-Françoise Benhamou (Dramaturgie) , Sandrine Hutinet (Assistant(e) à la mise en scène) , Katrin Lea Tag (Création costumes) , Bert Wrede (Musique) Avec un choeur de 10 comédiens : Alain Joël Abie, Bandiougou Baya, Kaba Baya, Thomas Durcudoy, Khalifa Gadenza, Franck Milla, Paul Angelin N'Gbandjui, Henri Nlend, Abdourahman Tamoura, Camille Tanoh

Résumé de la pièce

par Anne-Françoise Benhamou

Paru dans Théâtre Aujourd’hui n°5 ; CNDP, 1996.

Dans un pays d’Afrique de l’Ouest, un chantier de travaux publics, d’une entreprise étrangère. Alboury, un “Noir mystérieusement introduit dans la cité” où vivent les Blancs, est venu réclamer le corps de son “frère”, prétendument mort dans un accident de travail, en fait tué d’un coup de revolver par l’ingénieur Cal. Son intrusion coïncide avec l’arrivée de Léone, tout juste débarquée de l’hôtel de Pigalle où elle travaillait pour épouser Horn, le chef de chantier. Cal, intrigué qu’elle ait pu accepter de suivre un homme “à qui il manque l’essentiel”, tourne autour de Léone tandis que Horn tente de négocier avec Alboury : il veut à tout prix éviter que la vérité soit connue. Mais celui-ci refuse de quitter les lieux avant d’avoir obtenu ce qu’il demande, ce qui l’amène à rencontrer Léone à plusieurs reprises. La jeune femme lui déclare son amour devant Horn, et lui conseille d’accepter la contrepartie financière qu’on lui offre. Alboury crache au visage de Léone et s’obstine. C’est l’impasse : Horn et Cal tentent alors d’organiser le meurtre d’Alboury, mais c’est finalement Cal qui sera exécuté par les sentinelles noires qui montent la garde autour de la cité. Léone rentre à Paris après s’être scarifié le visage avec un tesson de bouteille, à l’image du visage d’Alboury.

La pièce a été filmée le 2 octobre 2010 dernier à La Colline.
La vidéo du spectacle reste disponible sur ARTE live Web en intégralité et gratuitement pendant 3 mois.

http://liveweb.arte.tv/fr/video/Combat_de_negres_et_de_chiens_de_Koltes

Production : La Colline

Pour aller plus loin

Vous souhaitez proposer une piste de réflexion sur le contenu de cette page ?
Partagez vos pistes de travail en classe avec les autres enseignants !

Ajoutez une piste de réflexion !

© Élisabeth Carecchio

Partenaires
  • La Colline