Connexion mon théâtre

 
    Erzuli Dahomey : déesse de l'amour
 

Erzuli Dahomey : déesse de l'amour

de Jean-René Lemoine

Tristan n’aurait pas dû partir. Il n’aurait pas dû aller faire le reporter. Est-ce que c’est une profession, reporter ? Je n’ai pas abandonné le théâtre pour que mes enfants aillent faire les reporters. Et maintenant il disparaît comme tous les reporters et je me retrouve envahie par l’Afrique‚ prise en otage dans ma propre maison‚ harcelée par un fantôme qui n’a même pas la décence de se draper dans un linceul‚ comme les fantômes de bonne famille.

En partenariat avec Comédie-Française
 

Mises en scène

Mise en scène de  Éric Génovèse

Pour la première fois à la Comédie-Française

Victoire Maison, la cinquantaine exaltée, fut un jour actrice ; aujourd'hui, elle mène une vie décente et retirée de veuve dans une petite ville de province. Fanta, sa bonne antillaise, est bouleversée par la mort de Lady Di. Frantz et Sissi, ses jumeaux de 16 ans, rêvent d'un destin tragique et grandiose. Tragique est, pour Victoire, la nouvelle de la mort accidentelle de son fils aîné,... lire la suite

Affiche de Erzuli Dahomey : déesse de l'amour
Partenaires
  • Comédie-Française