La Cantatrice chauve
 

La Cantatrice chauve

de Eugène Ionesco

La Cantatrice chauve est la seule de mes pièces considérée par la critique comme « purement comique ». L’insolite ne peut surgir, à mon avis, que du plus terne, du plus quelconque quotidien (…). Sentir l’absurdité du quotidien et du langage, son invraisemblance, c’est déjà l’avoir dépassée ; pour la dépasser, il faut d’abord s’y enfoncer. Le comique c’est de l’insolite pur ; rien ne me paraît plus surprenant que le banal ; le surréel est là, à la portée de nos mains, dans le bavardage de tous les jours.
Début d’une causerie de Eugène Ionesco faite à Lausanne
Novembre 1954

 

Mises en scène