La Cantatrice chauve

Le texte de Eugène Ionesco

 
 

L'intrigue

Si on compare le monologue d'exposition réalisé par Mme Smith dans cette première scène avec celui de Cinna ou du Malade imaginaire, on se rend compte à quel point on est ici dans la caricature : idiotismes (« il aimera s'en mettre plein la lampe »), ton neutre, marqué par les bruits de bouche de M. Smith. Plus loin, le dialogue est scandé par les sonneries de la pendule, qui fait tourner à la parodie le temps dramatique traditionnel. Les propos de cette scène, enfin, gratuits, sans cohérence, lui enlèvent toute valeur morale, psychologique.

le nœud d'une pièce classique.
Le nœud d'une pièce doit lancer l'action, cristalliser le conflit, en faisant entrer en scène, par exemple, un personnage qui amène ce conflit (Tartuffe). Lorsque, dans la pièce de Ionesco, entrent en scène de nouveaux personnages, (scènes 2,3,4) aucune action ne se met en place. C'est donc un autre procédé classique du théâtre qui se voit parodié et réduit à rien. La scène traditionnelle de reconnaissance (Hernani reconnu comme Juan d'Aragon) devient ici unes cène bouffonne, absurde, lorsque les Martin se reconnaissent comme mari et femme alors qu'ils sont entrés ensemble chez leurs amis.
De même, plus loin (scène 5), Mary n'a pas plus tôt révélé sa « véritable » identité de Sherlock Holmes qu'elle quitte la scène. Fausse reconnaissance, avortée.

Le final de la pièce...
Le dénouement d'une pièce traditionnelle vient résoudre les conflits de manière inattendue. Le climat doit s'en trouver apaisé. Ici, c'est l'inverse qui se produit, on monte jusqu'à un paroxysme, qui se résout par un retour à la scène initiale.
Autant dire que ce final ridiculise et fait exploser cette dernière convention, pourtant essentielle dans un théâtre classique.
Du point de vue de la dramaturgie, La Cantatrice est bien cette structure vide, cette anti-pièce annoncée par le sous-titre.

Nunzio Casalaspro et Jean-Luc Deschamps

français

Pour aller plus loin

  • L'intrigue

Ces contenus sont réservés aux enseignants. Pour les lire, vous devez être inscrit(e) à l'espace enseignant.