Le Vrai sang

Le texte de Valère Novarina

 
 

"Le vrai sang des choses est à chercher au fond des mots."

Dans cette nouvelle pièce de Valère Novarina, se croisent Le festin de Balthasar, trois airs de Gugusse et le souvenir d’un Faust forain vu enfant à Thonon. Le Vrai sang est un théâtre de carnaval, en ce sens que les acteurs à la fois incarnent et quittent la chair, sortent d’homme, deviennent des figures qui passent sur les murs, des animaux peints, des signaux humains disséminés dans l’espace... Sont-ils captifs des mots ou délivrés par la parole ? Et que leur souffle l’accordéon ? Le langage vient ici nous ouvrir, opérer devant nous le théâtre de la cruauté comique. Entrée dans le mélodrome !

Valère Novarina (Devant la parole, Paris, P.O.L, 2010)

Pour aller plus loin

Vous souhaitez proposer une piste de réflexion sur le contenu de cette page ?
Partagez vos pistes de travail en classe avec les autres enseignants !

Ajoutez une piste de réflexion !