Nous, les héros (version sans le père)

Jean-Luc Lagarce

 
Comment aborder cet auteur ?
Découvrez ici les textes essentiels qui ont marqué son parcours et dont la lecture constitue une première approche pertinente pour mieux le connaître sous ses différentes facettes.
  • Juste la fin du monde
    Édité par Les Solitaires Intempestifs (France)

    Juste la fin du monde

    de Jean-Luc Lagarce (09/2016)

    Certainement la pièce la plus représentative de l’œuvre. Une évidente maturité d’écriture et l’affirmation de la discontinuité temporelle. Elle est la matrice du Pays lointain et reprend la thématique du retour déjà présente dans Retour à la citadelle.

     
  • Derniers remords avant l'oubli
    Édité par Les Solitaires Intempestifs (France)

    Derniers remords avant l'oubli

    de Jean-Luc Lagarce (08/2003)

    Cette pièce, comme une suite à Histoire d’amour, peut sembler plus réaliste, de facture plus « classique », mais le style si particulier de Jean-Luc Lagarce rend avec humour la blessure intime des personnages.

     
  • Nous, les héros
    Édité par Les Solitaires Intempestifs (France)

    Nous, les héros

    de Jean-Luc Lagarce (2002)

    L’errance au milieu d’une Europe menacée par la guerre. Une pièce qui s’inspire autant du Journal de Kafka que de la vie de tournée de Jean-Luc Lagarce, le directeur de troupe.

     
  • J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne
    Édité par Les Solitaires Intempestifs (France)

    J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne

    de Jean-Luc Lagarce (1997)

    L’universalité de son propos sur l’amour filial et sur l’attente, porté par cinq rôles magnifiques de femmes à différents âges de la vie, en fait un bijou qui est déjà traduit en douze langues.

     
  • Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne
    Édité par Les Solitaires Intempestifs (France)

    Les Règles du savoir-vivre dans la société moderne

    de Jean-Luc Lagarce (1995)

    Une pièce très souvent montée de par sa forme monologuée et pleine d’humour qui reprend les exacts préceptes d’un manuel de savoir-vivre français du début du XXe siècle, mais où Jean-Luc Lagarce a su inscrire avec lucidité le caractère mortel de notre condition, confronté à l’extrême vitalité du personnage.

     

Pour aller plus loin

Vous souhaitez proposer une piste de réflexion sur le contenu de cette page ?
Partagez vos pistes de travail en classe avec les autres enseignants !

Ajoutez une piste de réflexion !